CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

Portrait d'associations mayennaises

 

Association d'hébergement des Deux-Rives : à l'origine, un foyer pour les travailleurs migrants

Les racines de l’Association d’hébergement les Deux Rives remontent à 1968. À l’origine, ce devait être un foyer pour les travailleurs migrants. À diverses reprises durant son histoire, l’association a fait appel au CÉAS.

Le Groupement local d'employeurs d'agents de médiation intervient sur quartiers, transports, énergie, logement...

Le Groupement local d’employeurs d’agents de médiation (Gleam) est une association de médiation sociale créée à Laval en janvier 1996, à l’initiative d’entreprises et d’institutions en charge de services publics (EDF, les Transports urbains lavallois – TUL, La Poste…). Ces organismes sont à la fois gestionnaires et bénéficiaires des actions mises en œuvre par l’association de médiation sociale. Le projet associatif du Gleam est axé sur deux objectifs : la médiation sociale auprès des usagers des entreprises fondatrices, et l’insertion des salariés de l’association.

Association Guy-Poitevin – Inde-Mayenne. "Favoriser la citoyenneté et non la compassion"

Créée en 2004, l’association Guy-Poitevin – Inde-Mayenne a officiellement été déclarée en février 2005. Son nom rappelle la mémoire de Guy Poitevin, originaire de Bierné, né en 1934 et décédé en 2004 à l’âge de 70 ans. Guy Poitevin a passé une bonne partie de sa vie en Inde, comme chercheur et comme homme d’action, au service des plus démunis.

1988 : une Mission locale créée à Laval. Lutter contre l'exclusion des jeunes

Fin septembre 1987, quelque 2 400 jeunes de moins de 25 ans étaient inscrits comme demandeurs d’emploi sur l’ensemble du bassin d’emplois lavallois. Pour André Pinçon, à l’époque député-maire de Laval : « Dans le contexte difficile que nous connaissons du fait de la situation de l’emploi, le projet d’une Mission locale pour les jeunes répond à l’attente de tous ceux qui croient que la lutte contre l’exclusion des jeunes demeure une priorité pour l’avenir »… Depuis 1983, s’était engagée une réflexion sur la coordination des actions en faveur des jeunes. En 1985, un Comité technique s’est créé. Les maires des communes de la périphérie lavalloise sont contactés. En janvier 1986, sous l’impulsion conjointe du maire de Laval et du sous-préfet de Mayenne, chargé au plan départemental de l’insertion des jeunes, s’amorce le projet d’une Mission locale. En 1988, les conditions sont réunies pour mettre en place les moyens concrets devant permettre la constitution et le fonctionnement de la Mission locale. Durant toute cette période de mise en place, le CÉAS de la Mayenne apporte son appui technique.

Activité physique, santé et lien social. Les marcheurs ont leur "Randocool"

Pour répondre à une demande de marche lente accessible à des personnes souffrant de pathologies diverses (diabète, problème cardiovasculaire…), des responsables d’associations de randonnée pédestre ont créé, en 2007, la Randocool lavalloise, avec l’aide du Dr Albert Aflalo, médecin généraliste retraité et médecin du Comité départemental de la randonnée pédestre.