CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

La formation

 

 

D'une façon générale, et en particulier pour la formation professionnelle, le CÉAS ne fonctionne pas avec un catalogue : il répond aux sollicitations de ses partenaires.

 

RÉALISATION DE PRESTATIONS :

ACTIONS DE FORMATION

ACTIONS PERMETTANT DE FAIRE VALIDER LES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE

n° 2022/99567.1

 

 

Formations spécifiques dans le champ de l'aide à domicile

Ces formations sont mises en œuvre à la demande de services à la personne.

Architecte accompagnateur de parcours (AAP - France VAE) pour l'accompagnement de professionnels à la démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE) pour l'obtention de diplômes santé/social.

Parcours VAE

Formations d'initiation professionnelle (aides à domicile nouvellement recrutés).

Formations d'agents d'entretien (entretien du cadre de vie et du linge)

Formations de tuteurs (ensuite chargés de l'accompagnement de stagiaires).

Formations thématiques pour les professionnels d'intervention.

Analyse de pratique.

Formations mixtes (professionnels d'intervention et responsables de service).

Formations des responsables de service.

 

La formation des aides à domicile au CÉAS : une histoire de plus de quarante ans !

Le CÉAS de la Mayenne est officiellement créé en juin 1978. À l’époque, l’activité s’oriente surtout vers le développement local. Les premiers rapports d’activité soulignent l’enjeu de la collecte, de l’analyse et de la diffusion des données pour mieux connaître les territoires et développer des actions à partir des constats sociodémographiques.

 

Formations pour des responsables des secteurs social, médico-social, sanitaire.

Sur demande.

 

 

Plus de 25 missions de Service civique disponibles en Mayenne (mise à jour : 16 février 2024)

Le service civique, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans et jusqu’à 30 ans pour ceux en situation de handicap, est un dispositif ayant pour objectif de mobiliser la jeunesse sur des missions spécifiques.

Selon les missions, l’engagement dure entre six et douze mois. La durée hebdomadaire est de 24 heures minimum et 35 heures maximum. En parallèle d’une mission de service civique, un jeune peut travailler à temps partiel ou être étudiant. Le service civique est un engagement et non un stage, et ce n’est ni du bénévolat, ni un emploi salarié. Les missions s’effectuent exclusivement au sein d’organismes à but non lucratif ou de droit public, (associations, fondations, collectivités territoriales, établissements publics, services de l’État, syndicats, entreprises solidaires d’utilité sociale…).

Plusieurs milliers de missions d’intérêt général sont proposées dans dix domaines : la culture et les loisirs, l’éducation pour tous, l’environnement, la solidarité, le sport, l’intervention d’urgence en cas de crise, la mémoire et la citoyenneté, la santé, le développement international et l’action humanitaire et la citoyenneté européenne. Une mission de service civique doit être autant utile au jeune qu’utile à l’organisme qui l’accueille et à la société en général.

Pour être volontaire seuls comptent la motivation et le savoir-être. Il n’est pas question de profil pour telle ou telle mission. Les jeunes n’ayant pas de diplôme, de qualification, de compétences particulières ou d’expériences professionnelles peuvent s’engager.

Le service civique donne droit à des avantages, tels une indemnité de 600,94 euros net par mois, des congés, une protection sociale financée par l’État, une carte qui donne accès aux mêmes avantages que la carte d’étudiant, des formations civiques et citoyennes, une formation aux premiers secours (PSC1) et un accompagnement personnalisé par un tuteur.

Cet engagement permet aux jeunes une valorisation de leurs parcours, l’acquisition d’expérience et de compétences. En Mayenne, de nombreuses missions de service civique sont à pourvoir dans les prochains mois.

Calendrier des formations civiques et citoyennes 2023-2024

Dans le cadre de son Service civique, chaque volontaire doit suivre un parcours de formation obligatoire composé de :

  • une session de deux journées consécutives : une première journée « Être volontaire en service civique », puis une seconde journée thématique ;
  • une formation pratique « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 » (PSC1).

Ces formations offrent un espace de découverte, de sensibilisation et de débat autour de thématiques variées. Ces temps sont également un moyen pour les volontaires de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions.

 

Enseignements universitaires

Notamment méthodologie de projet, méthodologie d'enquête, statistiques, écriture journalistique, etc.

 

 

Actions auprès des élus communaux et communautaires.

Bilan en cours de mandat