CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITÉS

<< <  Page  34 sur 35  > >>

20/11/2012

Quatre heures qui coûtent cher à une association ADMR de Haute-Corse

Dans son audience du 28 avril 2011, la Cour de cassation a rendu un arrêt qui confirme une décision de la Cour d’appel de Bastia du 1er juillet 2009. Le dossier fera date dans la mesure où il concerne un secteur d’activité (l’aide à domicile) pour lequel le droit du travail n’est pas toujours facile à appliquer par les employeurs, compte tenu des variations dans le volume horaire à assurer. En l’occurrence, la Cour de cassation donne raison à une salariée : or, les aides à domicile, d’une façon générale, sont peu enclines à engager des procédures. Enfin, la sanction est lourde pour l’employeur : 12 000 euros de dommages et intérêts, sans compter les indemnités de licenciement et de préavis...

05/11/2012

La Lettre du CÉAS d'octobre 2012

Le vote d'extrême droite en "supplément"

En plus de ses habituelles vingt pages, La Lettre du CÉAS d'octobre, avec le concours d'un étudiant en sciences politiques, propose un supplément évoquant successivement le vote d'extrême droite, l'abstentionnisme, la démocratie participative en Mayenne.

Commander La Lettre du CÉAS

En complément au dossier, on peut accéder ici aux communes mayennaises où le Front National a réalisé ses meilleurs scores au premier tour de l'élection présidentielle de 2012.

Nimo, notre dessinateur, analyse à sa façon le vote d'extrême droite en Mayenne. Il illustre également ici sa perception de la démocratie participative.

27/09/2012

Les quatre numéros (426, 427, 428 et 429) du CÉAS-point-com d'octobre 2011 sont en ligne.

Le CÉAS-point-com est un bulletin électronique de deux pages, diffusé chaque semaine (le vendredi matin) aux adhérents de l'association. Il traite d'actualités nationales, régionales ou départementales. Il annonce les manifestations que ses propres adhérents organisent...

25/09/2012

La natalité mayennaise demeure à un niveau élevé : plus de 3 900 naissances domiciliées en 2010

Les naissances domiciliées de 2010, pour chaque commune de la Mayenne, sont en ligne sur le site Internet de l’Insee. Alors que les données 2009 enregistraient une faible diminution des naissances par rapport à l’année précédente, celles de 2010, avec 3 962 naissances, marquent une augmentation de 1,7 % par rapport à 2009, dépassant même le nombre de naissances des années 2001 à 2004, 2007 à 2009.

NB. Une analyse des naissances domiciliées en 2011, par communauté de communes ou d'agglomération, est publiée dans La Lettre du CÉAS n° 286 d'octobre 2012 (commander le numéro).

25/09/2012

Les naissances domiciliées en Mayenne, par commune et canton, de 1975 à 2011

Les naissances domiciliées (c'est-à-dire recensées au domicile de la mère) constituent une donnée statistique intéressante car annuelle, disponible à l'échelon communal et sur une longue série chronologique, fiable (source : état civil), stable (pas de changement de définition). Regroupées sur la base territoriale des cantons ou des communautés de communes ou d'agglomération, ces données révèlent les évolutions démographiques d'un territoire à travers sa natalité, sous réserve, dans un souci de lisibilité et pour gommer les variations d'une année à l'autre, de calculer des moyennes quinquennales (sur cinq ans).Nous proposons ici une base de données des naissances domiciliées en Mayenne, par canton et par commune, sur la période allant de 1975 à 2011.

21/09/2012

La Lettre du CÉAS n° 285 de septembre 2012

Au sommaire ce mois-ci : Histoire et patrimoine ; collectivités territoriales ; écologie ; actualités statistiques ; société ; respectueuses impertinences ; santé publique ; publications locales en revue ; la Mayenne, on en parle...

Bon de commande

 

05/09/2012

Le CÉAS de la Mayenne en Espagne : coopération internationale et développement local (1995)

Le CÉAS de la Mayenne s’est rendu en Espagne du 9 au 15 juillet 1995 pour découvrir une région, des expériences, des hommes. L’un de ses objectifs, de fait, est d’organiser un voyage à l’étranger tous les deux ou trois ans. Ce n'est pas une fin en soi, mais bien un moyen parmi d’autres pour réaliser l’un de ses buts : contribuer au développement local par une approche globale, associant et impliquant l’ensemble des acteurs. Dans la logique de l’Union européenne qui encourage les partenariats transnationaux, le CÉAS de la Mayenne espérait avoir trouvé dans son nouveau partenaire espagnol, Escuela Campesina d'Avila (ECA), une association partageant a priori les mêmes valeurs, ayant des champs d'intervention et mettant en œuvre des méthodes assez proches. Il ne s’agissait donc pas de créer un jumelage traditionnel où se serait alors prioritairement manifesté le désir de créer des liens d’amitié avec des Espagnols. Si cela fait partie d’ores et déjà des acquis, on se situait bien plus dans une démarche de coopération visant le développement local sur les territoires respectifs des uns et des autres.

29/08/2012

La Lettre du CÉAS n°284 d'août 2012

Au sommaire ce mois-ci : histoire et patrimoine ; santé publique ; économie sociale et solidaire ; actualités statistiques ; publications locales en revue ; respectueuses impertinences ; les archives du CÉAS...

Bon de commande

 

 

28/08/2012

Festival des Ateliers Jazz de Meslay-Grez. Quatorze ans de passion dans le Sud-Mayenne

Chucho Valdés, Bernard Lubat, Ketene’s, Lazy Buddies, Vincent Maillard, Dhafer Youssef Quartet, Trio P.T.T., l’Orchestre d’Harmonie de Laval, Doodlin’… En 2011, du 31 mai au 4 juin, à Meslay-du-Maine, mais aussi à Saint-Loup-du-Dorat, Saint-Brice, Villiers-Charlemagne et Chémeré-le-Roi, sous le soleil, le festival des Ateliers Jazz a offert une programmation éclectique. Près de 6 000 spectateurs ont profité de ce rendez-vous unique, qui réunit musiciens des Ateliers Jazz du département et professionnels locaux, nationaux et internationaux reconnus. Avec Jean-François Landeau, son directeur artistique, nous proposons un retour sur quatorze ans de festival.

28/08/2012

Le Groupement local d'employeurs d'agents de médiation intervient sur quartiers, transports, énergie, logement...

Le Groupement local d’employeurs d’agents de médiation (Gleam) est une association de médiation sociale créée à Laval en janvier 1996, à l’initiative d’entreprises et d’institutions en charge de services publics (EDF, les Transports urbains lavallois – TUL, La Poste…). Ces organismes sont à la fois gestionnaires et bénéficiaires des actions mises en œuvre par l’association de médiation sociale. Le projet associatif du Gleam est axé sur deux objectifs : la médiation sociale auprès des usagers des entreprises fondatrices, et l’insertion des salariés de l’association.



<< <  Page  34 sur 35  > >>