CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

ACTUALITÉS

Page  1 sur 36  > >>

16/11/2017

Répertoire des acteurs gérontologiques en Mayenne (novembre 2017)

Le projet Paerpa en Mayenne a pour objet la prévention de la perte d’autonomie pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Cette prévention se doit d’être un complément de l’accompagnement à la perte d’autonomie. Elle couvre tous les volets de la prévention par des actions sur les grands déterminants de santé (prévention primaire), des actions sur la perte d’autonomie évitable (prévention secondaire) et enfin des actions permettant d’éviter l’aggravation ou la dégradation de situations déjà installées (prévention tertiaire).

Mais pour mettre en pratique les recommandations et communiquer, se coordonner avec les autres acteurs du territoire, encore faut-il les connaître et surtout bien appréhender leur champ d’action et leurs activités. C’est tout l’objet de ce guide qui permettra de mieux situer son action dans un ensemble très complexe parfois. Il se positionne en premier niveau et s’intègre dans des possibilités d’informations plus larges par les moyens dématérialisés actuellement disponibles.

31/10/2017

CÉAS-point-com de novembre 2016

Les CÉAS-point-com de novembre 2016 sont en ligne...

 

 

 

30/10/2017

Mise à jour des clins d'oeil mayennais...

 

 

 

 

 

 

 

23/10/2017

Les naissances par commune, en Mayenne, de 1975 à 2016

Les naissances domiciliées (c'est-à-dire recensées au domicile de la mère) constituent une donnée statistique intéressante car annuelle, disponible à l'échelon communal et sur une longue série chronologique, fiable (source : état civil), stable (pas de changement de définition). Regroupées sur la base territoriale des communautés de communes ou d'agglomération, ces données révèlent les évolutions démographiques d'un territoire à travers sa natalité, sous réserve, dans un souci de lisibilité et pour gommer les variations d'une année à l'autre, de calculer des moyennes quinquennales (sur cinq ans). Nous proposons ici une base de données des naissances domiciliées en Mayenne, par communauté d'agglomération ou de communes et par commune, sur la période allant de 1975 à 2016.

11/10/2017

Gilles Legardinier : l'essentiel, c'est d'avoir... Quelqu'un pour qui trembler (Fleuve éditions, 2015)

Thomas Sellac avait à peine plus de 20 ans et il se disait que s’il restait en France quand il allait être médecin, il servirait uniquement « à administrer des vaccins dont l’efficacité est surtout prouvée pour les comptes bancaires des laboratoires, ou à prescrire des anxiolytiques à des gens qui pour beaucoup s’écouteraient moins s’ils avaient de vrais problèmes ». Dès le premier des cent chapitres, Thomas Sellac s’annonce comme le personnage central de Quelqu’un pour qui trembler, roman de Gilles Legardinier, publié chez Fleuve Éditions en octobre 2015 (430 pages).

 

 

11/10/2017

Un compte rendu hebdomadaire au CÉAS 53. Un outil simple, efficace, certes exigeant

Le CÉAS de la Mayenne a mis en place cet outil en 1998. Le contexte n’est peut-être plus le même, mais l’outil est toujours aujourd’hui opérationnel : chaque semaine, le lundi matin, l’équipe salariée diffuse aux administrateurs un « compte rendu hebdomadaire ».

11/10/2017

Péti'Fruits, le cocktail pour une convivialité autrement... Alcool Assistance : la vie peut pétiller sans alcool

Outre l’association Quest’handi, les festivals mayennais accueillent diverses associations qui, autour d’un stand, sensibilisent les festivaliers. On peut y trouver, par exemple, Alcool Assistance. Cette association, qu’on ne présente plus, compte 7 000 membres en France, et de 300 à 350 en Mayenne. L’équipe de bénévoles et le coordinateur départemental de l’association, Gilles Monsallier, sont connus et reconnus dans le département. Chaque année, depuis 2010, l’association mayennaise propose ses actions « Couleurs Prévention » afin de sensibiliser un large public avec une approche conviviale.

11/10/2017

La technique et l'humain au service des personnes handicapées. Quest'handi : pour l'accès de la culture à tous

Quest’handi, anciennement connue sous le nom Unis-sons, est une association née en 2008 autour d’une réflexion sur la place des personnes handicapées dans la société, et surtout sur leur accès à diverses manifestations, qu’elles soient culturelles, éducatives, artistiques, etc. Organisatrice de festivals, en 2009 et 2012, l’association a approfondi ses objectifs au fil des années et propose aujourd’hui de nouvelles actions. Désormais, elle n’organise plus de festival mais participe activement à de nombreux événements afin de renforcer l’accès à la culture pour tous. Florian Derouet, administrateur et membre de l’association depuis sa création, nous apporte divers éclairages sur la vie et l’activité de l’association.

04/10/2017

Un outil de pérennité et de développement. Le projet d'entreprise en librairie (septembre 2017)

Ce document est parti d’un constat : dans la majorité des secteurs d’activité, l’élaboration d’un projet de développement pour les trois, cinq ou dix ans à venir constitue une évidence.

Ainsi, les lycées ont un projet d’établissement ; les établissements et services sociaux et médicosociaux ont obligatoirement un projet d’établissement ou de service ; une communauté de communes va avoir un projet de territoire ; une association, un projet associatif…

Or, dans le secteur de la librairie, même lorsque l’entreprise sollicite des aides publiques, l’existence d’un projet de librairie n’est pas obligatoire, et est même très rare.

Michel Thierry, dirigeant de la librairie Siloë à Laval, a été précurseur : en 1995, avant de céder son entreprise, il a confié une telle mission à une jeune sociologue qu’il salarie : Évelyne Darmanin.

Entre autres, Michel Thierry est cofondateur de la formation de libraires à Laval (Institut supérieur des métiers, devenu UCO Laval). Par ailleurs, Évelyne Darmanin est aujourd’hui responsable de la filière à l’UCO Laval (licence de libraire).

Dès lors, on comprend mieux l’importance accordée dans la formation lavalloise à la méthodologie d’une façon générale, et à la méthodologie du projet d’entreprise, du projet de librairie en particulier.

Ce document est le fruit d’un travail collaboratif, réalisé sur plus d’une dizaine d’années, coordonné par un formateur en méthodologie de projet, Claude Guioullier, chargé de mission au CÉAS de la Mayenne et ayant une bonne connaissance du monde de la librairie.

D’année en année, les apprentis libraires ont enrichi le document de leurs remarques et suggestions à partir de leur jeune expérience dans le secteur d’activité.

D’où, pour chaque politique spécifique, une sorte d’inventaire à la Prévert de toutes les actions pouvant se mettre en œuvre : toutes ensemble, on peut aussi bien y retrouver des idées émanant d’une « petite » librairie familiale ou bien d’une « grande » librairie parmi les plus grandes…

Quand le document a pris forme, c’est toute l’équipe pédagogique, chacun avec son regard ciblé, qui a pu réagir sur les contenus, les rectifier parfois, les enrichir très souvent.

Cet outil est libre de toute utilisation. La plus grande satisfaction pour les apprentis-libraires qui ont participé à sa rédaction serait de le voir utilisé par leurs aînés.

La plus grande satisfaction pour l’UCO Laval et le CÉAS de la Mayenne seraient de voir d’anciens apprentis-libraires à Laval créer leur propre entreprise… avec ce document en livre de chevet.

À tous, rappelons que ce document résulte d’une démarche collaborative. Il peut encore évoluer, s’enrichir d’expériences. Disponible en ligne, le document peut être actualisé, complété, corrigé. Les mises à jour s’effectueront très rapidement.

28/09/2017

Une "bizarrerie" ou, à terme, un modèle... Les associations peuvent très bien fonctionner sans président (septembre 2017)

En Mayenne, les associations fonctionnant sur des modes de gouvernance atypiques se multiplient. En aucun cas, la loi de 1901 et son décret d’application n’obligent à un fonctionnement hiérarchisé avec, à sa tête, un président. Sauf cas exceptionnels, la liberté préside à la rédaction des statuts. Tout mode de gouvernance, avec ou sans président, devient alors possible.



Page  1 sur 36  > >>