CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

Maladies d'Alzheimer et apparentées

 

 

 

Les occasions de mieux les comprendre se multiplient. Maladies d'Alzheimer et apparentées : cinéma et littérature (septembre 2021, 70 pages)

Les maladies d'Alzheimer et apparentées conservent encore tous leurs mystères, tant sur le plan médical que pour l'entourage dans la vie au quotidien. Dès lors, on ne peut que saluer les diverses initiatives, dans la production culturelle, qui permettent au grand public de mieux connaître et comprendre ces maladies.
 

France Alzheimer Mayenne : Lettre aux adhérents. Les éditoriaux de Paul Choisnet sont un vrai manuel (mai 2021 - 27 pages)

Avec environ un bulletin tous les deux mois, l’association France Alzheimer Mayenne, présidée par Paul Choisnet, informe régulièrement ses adhérents sur les activités de soutien qu’elle propose, mais aussi sur tout ce qui touche la maladie d’Alzheimer et celles qui y sont apparentées. Le plus souvent, l’éditorial que rédige le président apporte des clés pour comprendre la maladie et permettre aux proches d’être véritablement aidants. La « lettre » révèle un réel souci de lisibilité tant sur la forme (caractères de police assez grands) que sur le fond (articles courts, accessibles). Nous livrons ici la présentation synthétique de chaque bulletin publiée dans La Lettre du CÉAS et sa rubrique « Publications locales en revue ».
 

Équipes spécialisées Alzheimer (ESA) : la Mayenne est bien dotée... (août 2021)

Le Plan Alzheimer 2008-2012 prévoyait la mise en place d’Équipes spécialisées Alzheimer (ESA). Avec un infirmier coordinateur, un ergothérapeute ou un psychomotricien, des assistants de soins en gérontologie, les ESA apportent une aide aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée, à un stade précoce ou modéré, ainsi qu’à leur(s) proche(s) aidant(s). En Mayenne, cinq équipes couvrent l’ensemble du département. En 2018, la Fondation Médéric Alzheimer a sollicité l’ensemble des ESA en France pour une enquête : 390 équipes y ont répondu (78 %).
 

Maladie(s) d'Alzheimer : des chercheurs questionnent le concept même

Le mensuel Science & Vie, dans son n° 1117 d’octobre 2010, ose ce titre provocateur qui pourra choquer professionnels du soin et aidants familiaux : « Et si la maladie d’Alzheimer n’existait pas ? » Cependant, poser la question n’est pas remettre en question la réalité des lésions cérébrales, ou les troubles cognitifs et comportementaux dont sont victimes des centaines de milliers de personnes en France. Cette question du diagnostic n’est sans doute pas anodine : comment progresser dans la recherche d’un traitement curatif si ce que l’on cherche à soigner se caractérise par des « contours flous » ou des « critères diagnostiques ambigus » ?

La démence et sa fausse incohérence : Naomi Feil propose une méthode

L’hebdomadaire La Vie, dans son édition du 22 février 2007, lui consacre quatre pages : Naomi Feil, 73 ans, psychologue clinicienne américaine, sillonne le monde à la rencontre de ceux qui souhaitent améliorer la prise en charge des personnes très âgées désorientées. Ses travaux, comme l’explique Frédéric Munsch, psychogé­riatre, fournissent des outils efficaces pour gérer leur vie quotidienne, et une éthique de la relation très motivante pour les professionnels.

1. Aphasie 2. Apraxie 3. Agnosie : la personne prime sur la pathologie

Dans son numéro d'avril 2008, Essentiel Santé Magazine, le bimestirel gratuit des adhérents des mutuelles d'Harmonie Mutuelles (Prévadiès), publie un dossier sur la maladie d'Alzheimer : "Comprendre pour agir".