CÉAS de la Mayenne
29, rue de la Rouillère
53000 Laval
Tél. 02 43 66 94 34
Mél. ceas53@wanadoo.fr

Cinéma

 

 

Mieux qu'un cours sur le mal-être et l'écoute active : Tatie Danielle, film d'Étienne Chatiliez (1990) (octobre 2019)

Sur le coup, on dit de Tatie Danielle qu’elle a tous les défauts : elle est égoïste, indifférente aux autres, infecte, odieuse, profiteuse, ironique, hypocrite, menteuse, comédienne, manipulatrice, méchante, mauvaise, insupportable... Mais on peut effectuer une toute autre lecture de ce film, qui devient alors un document pédagogique d'une extrême richesse... Cette analyse exploite les réflexions d'aides à domicile en formation d'initiation professionnelle.

 

Raisons et limites d'un exceptionnel consensus : Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois

Michel Ferron, adhérent au CÉAS et membre de l'association Atmosphères 53, livre, en octobre 2010, son analyse du succès inattendu du film Des hommes et des dieux (César du meilleur film, 2011).

 

 

 

Les maladies d'Alzheimer et apparentées sur le grand écran (juin 2021, 68 pages)

Un dossier présente diverses créations cinématographiques ou littéraires qui peuvent servir à mieux connaître et comprendre les maladies d'Alzheimer et apparentées.

 

Le journalisme au cinéma (mai 2020)

Le journalisme et la presse sont un objet de recherche inépuisable pour la sociologie. Au regard de l’ampleur du dossier, on peut plus particulièrement s’intéresser à leurs représentations à travers le cinéma. Très souvent, le journaliste des films est une femme ou un homme qui brave les pires difficultés pour faire éclater la vérité. C’est le « héros » au service des Droits de l’humanité – au prix de sa vie, parfois, mais surtout au prix d’une vie familiale qui aurait pu être beaucoup plus tranquille. Mais il n’est pas toujours un personnage solitaire : le cinéma montre qu’il s’agit souvent d’une équipe. Il y a tous les alliés, tous ceux sans lesquels il ne pourrait mener ses enquêtes à leur terme… et tous ceux pour lesquels il représente une menace.